sondage




Préfères-tu les droites parallèles ou les droites perpendiculaires ? Nous avons interrogé 42 personnes de France et d'Outre-mer sur cette question fondamentale.

La question était posée telle quelle dans un courriel suivie de la mention :
Tu peux répondre à cette question en te justifiant ou non. Tu peux aussi ne pas te prononcer, cette réponse valant pour toutes les réponses du type : "J'adore les droites parallèles et perpendiculaires tout autant", "Je n'aime aucune droite en général, surtout quand elles sont par paires", "J'aime seulement les droites obliques". Les personnes perverses capables de penser : "J'aime seulement les droites confondues" sont invitées à répondre "Je préfère les droites parallèles", les droites confondues étant en général considérées comme une sous-catégorie de droites parallèles.

Voilà pour les règles de cette grande enquête d'opinion, dont le résultat principal peut être résumé par ce graphe en barres :
resultats sondage

Le premier élément notable est que les sujets sondés semblent à même de se forger un avis clair sur la question. Rares sont ceux en effet qui n'osèrent pas prononcer un choix tranché devant une telle alternative.
D'autre part, on peut lire sur le graphe que les personnes interrogées préfèrent majoritairement les droites parallèles aux droites perpendiculaires, avec une répartition de l'ordre de 2/3 - 1/3. Autre point remarquable, ce résultat semble indépendant du sexe du sondé. Ainsi, 58% d'hommes et 66% de femmes préfèrent les droites parallèles aux perpendiculaires.

Nous ne nous égarerons pas ici dans une interprétation sémiologique de ce résultat. Libre à vous de consulter les réponses détaillées de nos sondés dans ce tableau récapitulatif. Néanmoins, nous avons noté que les personnes défendant l'idée majoritaire n'ont en général pas étayé leur réponse, bien que certains d'entre eux invoquent vaguement la notion d'harmonie pour justifier leur choix.
Nous avons en revanche reçu des argumentaires plus élaborés venant de la part des défenseurs perpendiculaires. Afin de rendre justice au point de vue du plus petit nombre, c'est par un exemple venant de l'un d'entre eux que nous conclurons notre analyse.


le 3/09/2013, Fabien L. a écrit :

"Moi je préfère les droites perpendiculaires, pour la raison qu'avec des droites perpendiculaires, on peut reconstruire des droites parallèles : A perpendiculaire à B et B perpendiculaire à C implique A parallèle à C ! Impossible de faire ça avec des droites parallèles : A parallèle à B et B parallèle à C implique A parallèle à C, on est pas plus avancé ! D'ailleurs dans l'introduction de ses Eléments de géométrie, Euclide introduit la notion d'angle droit mais pas celle de parallèles. La notion de parallélisme est une notion que l'on peut définir du 5ème postulat des Eléments: "Si deux lignes sont sécantes avec une troisième de telle façon que la somme des angles intérieurs d'un côté est strictement inférieure à deux angles droits, alors ces deux lignes sont forcément sécantes de ce côté." Donc sur une base constructiviste, la perpendiculaire c'est mieux :)."