Cargo qui se transforme en plage








Port du Havre route Port du Havre route






LE PORT DU HAVRE EST UNE IMMENSITE qu'il est presque impossible de parcourir à pied. Est-ce pour cette raison que la plupart des photographies de ce port disponibles sur internet sont des photographies aériennes?
Quoi qu'il en soit, nous avons voulu vous donner le point de vue d'en bas, du quai. Chose peu évidente. Car ici le monde tel qu'on le connaît est peu accepté. Un bus, seulement un, traverse le port dans un sens au petit matin et fait le chemin inverse en fin d'après-midi. Ici, rien ne cherche à se montrer. Pas de publicité. Des routes modestes, le plus souvent dépourvues de trottoirs, des terres-pleins laissés sans entretien. Et enfin : des barrières sur lesquelles le promeneur ne cesse de se heurter.




Port du Havre route Port du Havre route Port du Havre route





LA MER EST ÉTRANGEMENT PEU PRÉSENTE : on l'a domptée, parquée dans de calmes bassins qui permettent le déchargement des marchandises. Bien loin des dockers hurlants et musclés qui peuplent nos imaginaires, les grues immenses qui font ce travail dégagent un sentiment de puissance inhumaine. A vrai dire, les semi-remorques pressés semblent les seules âmes animées dans ce pays d'asphalte et d'acier.



Port du Havre bassin






RESTENT CES MONTAGNES DE CONTENEURS comme unique compagnie. Formes au repos, en attente d'un nouveau départ.
On doit prendre conscience de ce fait : la quasi-totalité des objets qui font notre quotidien (vêtements, meubles, gadgets électroniques,...) ont un jour voyagé dans ces boîtes en fer. En 2013, ce sont 2,2 millions d'Equivalent Vingt Pieds (1 EVP équivaut à un conteneur de 20 pieds de long) qui ont transité par Le Havre, deuxième port français. Presque tous étaient remplis de marchandises (statistiques complètes ici). Ce port, c'est l'arrière-scène, la face cachée de notre monde.

ALORS VIENT UNE QUESTION : LES CONTENEURS CI-DESSOUS SONT-ILS VIDES OU PLEINS ? Bien peu d'indices semblent à même de nous fournir une réponse. Pourtant, ces images dégagent une émotion différente selon que l'on considère l'une ou l'autre réponse.




Port du Havre conteners Port du Havre conteners Port du Havre conteners









COMBIEN DE KILOMETRES ONT BIEN PU PARCOURIR CES ETRES IMMOBILES ? Portés par des navires aux noms exotiques, ils ont vu les terribles vagues qui hantent les océans. Ils ont vu le bitume aussi, les autoroutes de Pologne, de Chine ou du Brésil, conduits par des camionneurs aux vies vannées de travail. Et puis ils ont connu le tic-tac monotone des chemins de fer, dilatés ou contractés par des climats extrêmes.

Ainsi, à l'inverse de tous les objets qui nous entourent, la forme du conteneur, simple et sans discours, contient uniquement sa fonction polyvalente et universelle de transport. Le conteneur est à nos objets ce que le Port du Havre est à nos villes : invisible et central à la fois, brut et dépourvu mensonges. Photographier le port depuis le ciel, c'est lui donner une dimension spectaculaire, le propulser vers l'imaginaire. Mais ce port est le réel le plus pur. Vu d'en bas, rien ne semble plus véritable, plus exact que ces barrières, ces espaces numérotés et surtout ces montagnes de boîtes en fer.




Port du Havre conteners Port du Havre conteners